logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/08/2011

L'importance du relationnel dans la vie

Voici un extrait du livre de Neale Donald Walsch, "Le petit livre de la vie " :

 

"Les relations sont la plus importante des expériences que nous faisons dans la vie. Sans elles, nous ne sommes rien.

Littéralement rien.

En effet, en l'abscence d'autre chose, nous n'existons pas.

Fort heureusement, aucun d'entre nous n'est dénué de relations. De fait, nous sommes en relation avec tout être et toute chose, à chaque instant. Nous avons des relations avec nous-mêmes, avec notre famille, avec notre environnement, avec notre travail, et les uns avec les autres.

Pour tout dire : nous ne pouvons comprendre tout ce que nous avons vécu et connaissons à notre sujet que dans le cadre que délimitent nos relations. Voilà pourquoi les relations sont sacrées. Toutes les relations. Et, au tréfond de notre coeur et de notre âme, nous le savons. Voilà pourquoi nous avons soif de relations, et plus précisément de relations chargées de sens. Voilà aussi pourquoi, sans doute, elles nous posent tant de problèmes. A un certain niveau, nous savons ce qui est en jeu. Et ça nous rend nerveux. Des personnes d'ordinair confiantes et compétentes trébuchent et tombent, voire s'écroulent, face à des problémes relationnels".

 

Découvrez les secrets d'un bon réseau de relations en cliquant ici : http://www.wmaker.net/katisa-editions/docs/resorel/reseau...

04/05/2010

Travailleur indépendant, avez-vous pensé au coworking ?

Non, non, le coworking n’a rien à voir avec les vaches (« cow » signifie « vache » en anglais) ! Il faut plutôt lire cette anglicisme de cette façon : « co - working ». En gros, cela signifie travailler avec ou travail en commun. Vous me direz, pourquoi utiliser un tel terme pour désigner une simple entreprise ? Ben, justement, cela ne désigne nullement une simple entreprise. C’est plutôt une façon particulière de travailler. Je m’explique…

Depuis quelques années, avec le chômage qui grimpe, un certain nombre d’individus se sont lancés dans la création d’entreprises. Avec internet et les nouvelles technologies, on a vu fleurir des entreprises individuelles, « à domicile », où les jeunes entrepreneurs travaillent, seuls, chez eux. Oui, mais voilà, travailler seul, chez soi, dans l’isolement le plus complet, n’est pas si facile que cela. Pour ceux qui ont eu l’habitude de travailler en entreprise, avec des collègues, avec une équipe, avec une saine émulation de groupe, la situation peut vite devenir un cauchemar.

Manque de motivation, manque d’organisation, perte de repères-temps, impression de ne pas vraiment exercer un vrai métier amplifié par le jugement critique des autres, travail interrompu par l’entrée des enfants ou des coups de téléphone intempestifs, solitude, personne à qui confier ses inquiétudes, etc. voilà un ensemble de maux dont peuvent souffrir les « travailleurs à domicile ».

Pourtant, ce statut fait souvent envie. Il attire de plus en plus de personnes, soucieuses d’être indépendantes et libres, de ne pas avoir sur le dos un patron ou des collègues qui finissent par rendre le travail en entreprise très pénible. Alors, comment faire pour avoir tous les avantages du travail indépendant sans ses inconvénients ?

La solution a été trouvée : le coworking, déjà bien présent dans le monde entier et qui émerge en France. Il est né en Californie en 2006. C’est un lieu où les travailleurs indépendants peuvent venir travailler, ordinateur sous le bras. Ces endroits sont très conviviaux avec des canapés, un bar, de bureaux ouverts style « open space ».

Pour y avoir accès, il suffit de s’inscrire moyennant une petite somme et de venir le jour choisi. Ainsi, même si vous travaillez de manière indépendante, vous ne vous sentez plus isolé. Vous pouvez être galvanisé par les autres travailleurs qui vous entourent. Ne croyez surtout pas que vous vous retrouverez dans le coworking comme dans une entreprise. La différence essentielle entre les deux est que les gens qui travaillent avec vous dans ce grand espace ne sont pas des collègues de bureau mais des entrepreneurs, comme vous. Vous êtes donc sur un pied d’égalité, vous n’êtes pas surveillé, vous n’avez pas peur de dire certaines choses, les échanges sont plus spontanés, plus conviviaux…

Bien sûr, le but premier du coworking n’est pas uniquement de venir travailler seul dans son coin, comme on fait chez soi, mais de partager son expérience, d’échanger des idées, de se constituer un réseau pourquoi pas ? Si un problème vous taraude, il suffit d’en parler à un voisin pour qu’il soit réglé rapidement. Si vous manquez de motivation, peut-être trouverez-vous quelqu’un qui sait comment se remotiver. Si vous-même vous avez des trucs pour améliorer votre façon de travailler, pourquoi ne pas les partager avec les autres ? Parfois, les coworkings organisent des conférences auxquelles tout le monde peut assister en toute liberté et où vous pouvez apprendre des tas de choses.

Le coworking semble la solution idéale pour les travailleurs indépendants. Ils se sentent moins seuls et paraissent plus heureux. Attention, toutefois, que la routine ne s’y installe pas et que tout s’y passe comme dans une entreprise ordinaire…

 

Découvrez les secrets pour vous constituer un réseau de relations efficace et rentable, apprenez les trucs et astuces des grands réseauteurs : http://url-ok.com/377c54

25/08/2009

Demandeurs d’emploi, à vos réseaux !

Vous êtes à la recherche d’un emploi ou vous désirez changer de travail, avez-vous pensé aux réseaux de relation ?

Je sais, ils pullulent en ce moment sur le net. Entre viadeo, facebook, twitter, et compagnies, il y a de quoi se perdre. Certains me répondront très certainement que ce ne sont que des gadgets, qu’ils ne servent à rien, qu’aucun recruteur ne les utilise réellement.

 

Hé bien, ils auront tort. En effet, deux études américaines récentes effectuées par Harris Interactive pour CareerBuilder.com, a montré que les recruteurs utilisaient les réseaux sociaux pour connaître mieux les candidats au recrutement. Et, les chiffres ne font que croître au fil des années. En 2008, ils étaient 22 % à le faire et, maintenant, en juin 2009, ils sont 45 % ! Les chiffres ont doublé en un an. Certes, il s’agit d’une étude américaine mais gageons que le même phénomène se produira incontestablement en France. Ce, d’autant plus que les réseaux sociaux connaissent un boum spectaculaire depuis quelques temps. Plus personne ne peut dire qu’il ne connaît pas le nom au moins d’un réseau social sur le net. De nombreux articles, des émissions de télévision leur sont de plus en plus consacrés.

 

Je suis certaine que la plupart d’entre vous sont inscrits sur un réseau social. Il y en a de toute sorte et de toute forme. Peut-être y êtes-vous pour vous faire des amis, pour chatter, pour discuter, etc. Mais, avez-vous pensé à les utiliser pour vous trouver un emploi ? Si ce n’est pas encore le cas, il est temps de vous y mettre.

 

Mais, attention à ne pas faire n’importe quoi. En effet, vos futurs recruteurs sont peut-être allés à votre recherche sur un réseau social quelconque. S’ils vous trouvent, mieux vaut que votre profil soit engageant et donne envie de vous recruter, vous, plutôt qu’un autre. L’étude américaine (de juin 2009) citée précédemment a montré que 35 % des recruteurs avaient rejeté un candidat après avoir vu son profil sur les réseaux sociaux. C’est quand même une proportion non négligeable.

 

Certains me diront que, dans ce cas-là, il vaut mieux ne pas s’inscrire sur un réseau social. Certes, très bonne réflexion. Mais, en même temps, si vous êtes à la recherche d’un emploi, ne vaut-il pas mieux mettre toutes les chances de votre côté pour être repéré par un recruteur, pour sortir du lot ? Le réseau social est d’ailleurs un excellent outil pour se mettre en avant, pour se vendre. D’où la nécessité de soigner son profil, sa page d’accueil en évitant de trop les personnaliser. Si vous y mettez les photos de votre dernière fête entre copains où vous étiez un peu éméché, pas sûr que le recruteur vous prenne réellement au sérieux. Selon l’étude de juin 2009, 53 % des recruteurs ont rejeté un candidat à cause de ce genre de photos.

 

Ainsi, les réseaux sociaux peuvent incontestablement vous aider à trouver un emploi ou à vous faire perdre un emploi. Ils seront d’ailleurs, très prochainement, le passage indispensable. Maintenant que vous êtes au courant, il ne vous reste plus qu’à savoir les utiliser convenablement, sans commettre d’erreurs fatales. Justement, Katisa Editions a édité un ouvrage qui vous donne les informations indispensables pour se servir au mieux des réseaux sociaux, de tous les réseaux sociaux (anciens et nouveaux) : http://url-ok.com/377c54 . Après la lecture de cette ouvrage très pratique, vous pourrez réseauter sans avoir peur de mal faire.

25/06/2009

Twitter, vous connaissez ?

Connaissez-vous Twitter, le nouveau réseau social à la mode ?

Vous souhaitez informer le monde entier de votre humeur, de vos envies, de vos occupations ? Alors Twitter est fait pour vous. Sous forme de mini-blog (140 caractères), Twitter vous permet de communiquer, gratuitement, avec toute la planète, en envoyant des tweets (des messages). Une seule question vous est d’ailleurs posée dès votre connection : « What are you doing ? »

 

Une telle description peut facilement faire passer Twitter pour un gadget, aussi futile qu’inutile. Mais, détrompez-vous, c’est loin d’être le cas, sinon, je ne vous en parlerai pas.

En fait, Twitter permet aux gens de « se rencontrer » dans le monde entier. Vous pouvez ainsi suivre des personnes connues ou non, créer une communauté partageant les mêmes idées, etc.

Mais, Twitter peut aussi être utilisé à des fins commerciales ou promotionnelles. De nombreuses marques, de nombreux artistes et entreprises l’utilisent pour informer leurs clients, leurs fans, des nouveautés les concernant, pour lancer un nouveau concept, pour créer du lien, pour partager des infos mais aussi pour repérer les nouvelles tendances, pour demander une opinion sur un sujet, pour faire connaître son blog ou son site, pour rester en contact avec des collaborateurs qui sont loin de vous, pour surveiller les concurrents, etc.

Twitter est un peu un mélange de messageries instantanées, de mini-blogs et de bannières commerciales. Vos tweets ont simplement pour but d’informer tout le monde de ce que vous faites. Vous ne devez donc pas attendre un commentaire ou une réponse à vos messages.

Vous pouvez communiquer par internet, par messagerie instantanée ou par SMS.

 

Twitter a été créé à San Francisco, en 2007.

L’interface est en anglais (ou en japonais, depuis 2008). Donc, pour les « anglophobes », voici quelques conseils.

Une fois inscrit sur Twitter vous avez accès à votre page. Tout en haut vous avez les liens suivants : Home (votre page), Profil (votre profil), Find people (pour rechercher des membres, inviter vos amis, etc.), Setting (pour gérer votre twitter), Help (aide pratique mais en anglais évidemment), Sign out (pour se déconnecter).

 

Pour les débutants, le lien Setting est le plus important. Dans celui-ci, vous avez l’onglet Account. Il vous permet de gérer votre compte, d’indiquer votre nom, votre pseudo, votre e-mail, votre url, une mini biographie (attention, vous ne disposez que de160 caractères ! Prenez le temps de bien réfléchir avant de la remplir), votre pays (ou ville), la langue (anglais ou japonais).

Il y a aussi une case Protect my updates. Si vous cochez cette case, vos messages seront privés. Normalement, vous ne devriez pas cocher cette case car, en général, ceux qui utilisent Twitter le font pour être connus ou reconnus. Ils apparaissent donc dans le Twitter public.

Vous trouverez également l’onglet Password, qui sert à gérer votre mot de passe, l’onglet Devices pour utiliser Twitter avec votre téléphone portable (en envoyant des SMS), l’onglet Notices pour gérer vos préférences concernant les mails et la newsletter, l’onglet Picture pour ajouter éventuellement une photo (la votre ou tout ce que vous voulez), et l’onglet Design qui vous permet de modifier l’aspect de votre page, de la personnaliser en sélectionnant un thème, en important une image ou en modifiant la couleur.

 

Voilà, maintenant que vous avez créé une belle page, il vous faut apprendre à utiliser Twitter. Si vous vous êtes inscrit, c’est que vous désirez vous faire des « amis », au sens large du terme : cela peut être des personnes en chair et en os ou des associations ou des entreprises ou des journaux, etc.

Sur votre page d’accueil (Home) à droite, vous avez la mention Following (avec un chiffre), il s’agit du nombre de personnes que vous suivez sur Twitter.  Dès qu’elles publient un post, leurs infos apparaissent sur votre page.

La mention Followers, à côté (toujours avec un chiffre), indique le nombre de personnes qui vous suivent, qui veulent savoir ce que vous êtes en train de faire, qui s’intéressent à vos activités, à votre entreprise, etc.

En cliquant sur un de ces deux liens (following ou followers), vous aurez bien entendu la liste précise de ces personnes.

Enfin, la mention Updates concerne vos posts, c’est-à-dire les messages que vous avez écrit dans l’emplacement « What are you doing ? » (les fameux 140 caractères !).

 

Voilà, le plus gros est fait. Mais, il reste encore un point important à aborder. Twitter a une particularité intéressante, qui vous prouve que vous faites bien partie de la même communauté. Pour bien communiquer sur Twitter, vous devez absolument apprendre « à parler Twitter ». Ce dernier a son propre langage, qui est un mélange de langage SMS et de signes. N’oubliez pas que vous devez tout dire en seulement 140 caractères !

Voici quelques codes :

@pseudo : indique que vous répondez directement à la personne appelé pseudo

RT @pseudo : indique que vous transférez le message de pseudo

OH : j’ai entendu dire que…

#mot : permet de signaler mot comme un tag (un mot-clé)

DM : demande d’utiliser un message direct (pour des infos confidentielles par exemple)

 

Enfin, comme pour Facebook, de nombreuses applications (publier des vidéos, avoir une meilleure interface, trier ses contacts, etc.) existent pour faciliter l’utilisation de Twitter. Il s’en crée chaque jour, difficile donc d’en faire la liste.

Bien sûr, comme pour tout, Twitter a été piraté mais tout semble être rentré dans l’ordre. Vu son succès grandissant, Twitter a décidé de vérifier certains comptes de personnages connus pour y apposer un certificat de validation, afin de voir s’il n’y a pas usurpation d’identité.

 

Assez simple à première vue, Twitter est devenu depuis quelques temps incontournable. Je suppose que vous avez entendu parler du fait que les Iraniens, au début des manifestations en Iran, ont utilisé Twitter pour faire connaître au monde entier ce qui se passait dans leur pays. Faute de la présence de journalistes étrangers dans le pays, Twitter a permis de montrer ce qui s’y passait réellement.

Ceci n’est qu’un exemple des possibilités offertes par Twitter. En voici d’autres :

Vous aimez l’actualité ? alors vous pouvez suivre les comptes twitters de nombreux journaux comme l’express, le nouvel obs, marianne, challenges, l’expansion, etc.

Vous recherchez un job ? alors suivez les comptes dédiés aux offres d’emploi ou de stages. Vous aimez la cuisine ? alors suivez les comptes parlant de cuisine ou donnant des recettes, etc.

Tous les sujets sont abordés sur Twitter et, si cela vous intéresse, vous pouvez suivre sur twitter, Barack Obama, Britney Spears, Lance Amstrong, Lindsay Lohan ou Katisa-Editions, etc.

 

Voilà il ne reste plus qu’à vous inscrire puis à rechercher vos amis.

Vous devriez suivre Katisa Editions sur Twitter en cliquant ici : http://www.twitter.com/KatisaEditions

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

08/08/2008

A quoi peut vous servir un réseau ?

Voici un extrait du livre de Mark V. Hansen et Robert Allen : « Réveillez le millionnaire qui est en vous » :

« Vous pouvez devenir riche grâce à vos réseaux. Chaque personne qui a accédé à la richesse, s’est construit un carnet d’adresses bien garni.
Vous le pouvez vous aussi. Les gens de réseaux développent et entretiennent des relations qui leur procurent de l’information, du soutien, des conseils, des références, des ressources. Ils sont en mesure de joindre qui ils veulent, quand ils le veulent.

Pour faire de grosses sommes d’argent rapidement, vous devez être en relation avec des personnes qui génèrent des résultats positifs rapidement, efficacement et continuellement. Lee Iaccoca est devenu le président de la compagnie Chrysler au moment où elle était pratiquement en faillite. Il possédait une liste de 200 personnes du milieu de l’industrie et de l’automobile. Il savait à qui s’adresser pour vite remettre Chrysler sur les rails. Son carnet d’adresses a été la clé qui lui a permis d’obtenir immédiatement d’excellents résultats. Suivez son exemple et commencez à bâtir votre carnet d’adresses qui vous fera devenir riche dans votre domaine.

[…]

Faites-vous apprécier. Donnez une poignée de main qui se distingue, établissez un contact visuel magnétique, ayez une présence radieuse. Acceptez joyeusement de servir dans un seul souci de servir. Aidez quiconque peut vous aider. Faites-en toujours un peu plus et faites en sorte que l’univers vous soit redevable. Créez des relations qui ne s’effriteront pas, mais qui s’approfondiront avec le temps. Gardez le contact en personne, par téléphone ou par télécopieur. Organisez des sorties, des réceptions, des évènements, des séminaires auxquels vous inviterez vos clients et vos amis.

[…]

Dressez la liste de 200 personnes que vous désireriez rencontrer, avec qui vous voudriez passer du temps et évoluer, à qui vous aimeriez parler, que vous souhaiteriez imiter et même dépasser. La rapidité avec laquelle vous vous synchroniserez avec ces gens vous étonnera. Vous ferez automatiquement partie du Bottin mondain par association. Dans les relations, l’important ce sont les gens que vous connaissez, les gens que ces gens connaissent et les gens qui vous connaissent. Devenez une personne connue. Créez-vous une bonne réputation, qui inspire confiance, qui appelle le respect et l’admiration. Votre but est d’offrir une contribution significative et un réseau solide vous aidera en ce sens.
Commencez dès maintenant à le bâtir, que vous soyez prêt ou non. »



Pour vous bâtir vous aussi, un bon réseau, cliquez vite ici : http://url-ok.com/377c54

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique