logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/08/2010

Vous avez tout pour être heureux

livre.jpg

Cessez de penser que la vie est un fardeau, que vous ne connaîtrez jamais le bonheur : VOUS AVEZ TOUT POUR ETRE HEUREUX !

Cet ouvrage, résolument optimiste, vous le prouve. En 10 points clés, il vous aidera et vous accompagnera dans votre quête du bonheur.

Abordant les différents domaines de la vie personnelle, familiale et professionnelle et s’appuyant sur des exemples vécus, Katy Gawelik dédramatise les problèmes. Dans un style volontairement proche du lecteur, elle donne des conseils précis et faciles à mettre en œuvre.

« Ne vous contentez plus d'un quotidien qui ne vous satisfait pas vraiment, faites comme moi : découvrez en vous-même les sources du bonheur et reprenez ainsi progressivement votre vie en main.

Il existe des tas de moyens pour vous y aider. Je les ai presque tous expérimentés. Le chemin n'a pas toujours été facile, mais je suis arrivée à me construire la vie que j'aime, en surmontant mes peurs et le jugement des autres. J'ai connu quelques échecs parce que je m'étais trompée de méthodes… mais j'ai fini par trouver celles qui sont les mieux appropriées pour donner un nouveau départ à son existence.

Et parce que le bonheur n'est réel que partagé, j'ai décidé de les réunir dans ce livre. Ces techniques fonctionnent, croyez-moi. Elles vous aideront à vous affranchir de votre existence actuelle pour enfin oser être heureux ! » Katy Gawelik

 

Découvrez 7 vidéos concernant ce livre sur http://www.katygawelik.com

 

L’ouvrage « Vous avez tout pour être heureux. Le livre pour améliorer votre vie » est disponible :

- dans les librairies,

- à la Fnac,

- au Furet du Nord

- et sur internet (Maxima, Amazon, etc.)

13/08/2009

7 jours pour en finir avec la routine

La routine nous guette tous les jours. Que ce soit à la maison, en couple, au travail, on fait souvent la même chose. Au début, on ne s’en rend même pas compte. Puis, arrive un moment, où d’un seul coup, on finit par prendre conscience de cette routine, de ce train-train. Oui, mais, une fois cette prise de conscience effectuée, existe-t-il beaucoup de personnes qui réagissent, qui prennent des mesures pour sortir de la routine ?

Hé bien, non. Rares sont les individus qui osent casser leur routine quotidienne. Ils se disent qu’ils ne peuvent pas, qu’ils se sont organisés d’une telle façon qu’il leur ait impossible de changer la moindre chose car toute leur vie serait désorganisée. Certains ont même peur du changement. Ils se trouvent en sécurité dans leur petite vie bien réglée. D’autres encore, souffrent profondément de cette routine, sans pour autant réagir. Ceux-là sont malheureux. Ils finissent par ne plus supporter leur situation et un jour, c’est le clash. Ils peuvent plonger dans une dépression profonde, ils peuvent même décider de se suicider, tellement leur vie trop bien organisée leur est devenue insupportable.

 

Pour éviter d’en arriver à de telles extrémités, pourquoi ne prendriez-vous pas les devants, afin de sortir de la routine ? Parfois, il suffit de pas grand-chose pour que vous changiez votre quotidien, pour que vous voyiez la vie d’un œil neuf.

 

Voici quelques exercices qui peuvent vous aider à en finir avec la routine. 7 jours peuvent suffire pour y parvenir.

 

- jour 1 : levez-vous 1 h plus tôt

- jour 2 : changer votre itinéraire pour aller travailler

- jour 3 : goûter un nouveau plat au restaurant ou acheter un nouvel aliment à cuisiner

- jour 4 : une activité que vous rêvez de faire depuis longtemps ? Inscrivez-vous vite à un club ou à une initiation

- jour 5 : regardez votre conjoint comme si vous le ou la voyez pour la première fois, comment l’aborderiez-vous, que feriez vous pour le ou la séduire ?

- jour 6 : changer votre look habituel durant cette journée

- jour 7 : prenez le temps de réfléchir à votre semaine écoulée. Reprenez toutes les nouvelles choses que vous avez faites, voyez ce que vous avez aimé et ce que vous avez détesté.

 

A la fin de la semaine, faites le bilan. Je suis certaine que vous aurez vu votre quotidien d’un autre œil, bien que ces changements aient été de faible importance. Continuez vos efforts, inventez d’autres exercices pour que vos journées ne se ressemblent pas ad vitam aeternam.

 

Comme vous pouvez le constater, ces exercices ne sont pas très difficiles à faire. Tout le monde est capable de les effectuer, à condition, bien entendu, qu’ils en aient l’envie, qu’ils éprouvent le désir de casser leur routine quotidienne. Cette dernière ne peut d’ailleurs satisfaire totalement personne. Elle finit par vous miner. Si vous ne décidez pas de vous secouer de temps en temps, de changer vos habitudes, vous finirez par vous enfermer dans une sorte de bulle dont il est très difficile de sortir. Finalement, la routine vous fera passer à côté de notre vie.

 

Or, la vie est très courte. Ne pas la vivre à fond est un sacrilège. Il y a tant de choses à faire qu’il serait dommage de vous enfermer dans une routine ennuyeuse et destructrice.

 

 

Ce petit exercice vous a plu ? Alors pour aller plus loin et reprendre complètement votre vie en main, cliquez ici : http://url-ok.com/1fd89e

18/01/2009

Se reprendre et passer à l'action

Voici un extrait du livre de Wangari Maathai (prix Nobel de la paix 2004) « Celle qui plante des arbres » :


« Le lundi matin, en me réveillant, je n’avais aucune idée de ce que je pourrais bien faire de ma vie. J’étais au chômage, sans salaire, sans pension ; je n’avais que très peu d’économies. J’allais être expulsée de chez moi. En l’espace de trois jours, tous mes rêves s’étaient brisés.
J’avais 41 ans et, pour la première fois depuis des décennies, aucune perspective. Je repartais de zéro.
[…]
On ne peut pas toujours maîtriser toutes les situations, mais on peut au moins maîtriser la façon dont on réagit dans l’adversité. En soi, un échec n’a rien de dramatique : ce n’est qu’un défit à relever pour se sortir d’affaire pour repartir sur de meilleures bases. Mon parcours a été semé d’embûches et c’est peut-être ce qui a renforcé ma détermination. Car, comme tous les gens qui ont accompli quelque chose, j’ai connu bien des déconvenues qu’il m’a fallu dépasser une à une pour poursuivre ma route.

En ce terrible lundi matin où tout semblait s’effondrer autour de moi, j’étais certes abattue mais je n’avais pas capitulé. J’avais suffisamment pleuré sur mon sort. Je me repris et passai à l’action. »



Pour savoir précisément comment « vous reprendre et passer à l’action », cliquez ici : http://url-ok.com/1fd89e

02/08/2008

Apprenez à penser différemment pour aller mieux

medium_cochon_rose.jpg



Notre façon de penser détermine notre moral, notre vie toute entière. Si vous êtes sans arrêt pessimiste, si vous voyez la vie en noir, si vous pensez que tout va mal et que tout continuera à aller mal, vous ne pourrez jamais vous en sortir.
Un tel état d’esprit ne peut que nuire au bon déroulement de votre vie et de celle de votre entourage.

Je sais, beaucoup vont dire, en lisant cet article, « c’est pas de ma faute si je pense comme çà… c’est vrai que je suis le plus malheureux du monde… je n’arriverai jamais à penser autrement parce que je suis comme çà… »
STOP ! Y’en a marre ! Ras-le-bol d’entendre des trucs pareils ! surtout de la bouche d’individus qui sont en bonne santé, qui travaille, qui ont une maison, une famille qui les aime (enfin qui continue à les aimer malgré tout…)

Je ne dis pas que c’est facile de penser différemment, de devenir optimiste du jour au lendemain. Mais, il faut essayer et vous verrez que tout ira mieux et que pourrez avancer dans la vie. Au lieu de stagner, de vous enfermer dans votre indolence, réagissez !
Pensez à vous, pensez également à votre entourage. Il a besoin de vous et ne sait plus comment se comporter face à vous. Bien souvent, il finit par s’énerver, par vous faire des tonnes de reproches et par s’éloigner de vous. Si vous avez des enfants, ils finiront par prendre de la distance, par se dire que ce n’est plus la peine de vous parler, de vous demander des conseils, puisque vous restez dans votre petit monde.

Et, ceci est la pire chose qui puisse arriver. Le temps que vous avez perdu avec vos enfants, avec votre entourage, vous ne pourrez JAMAIS plus le rattraper ! Il est perdu pour toujours.
Si, un jour, vous finissez par vous réveiller, par vouloir vous en sortir, vous regretterez votre comportement et vous irez encore plus mal. Vous aurez tout perdu.

Alors, n’attendez pas. Prenez vous en main. L’une des premières choses à faire est de vous forcer à penser autrement. Vous devez, petit à petit, reprogrammer votre cerveau. Pensez bonheur au lieu de malheur, joie au lieu de tristesse, amour au lieu de haine, détermination au lieu de passivité, confiance en soi au lieu de peur, etc.

Ainsi, dès que vous sentez que vous pensez une chose négative, dîtes « stop ! » à votre cerveau et transforme-là en chose positive.

Par exemple, si une amie a perdu récemment sa mère, ne dites pas « quel malheur, qu’est-ce que je la plains, quelle horreur si je perdais la mienne », mais « je suis de tout cœur avec elle et je vais la soutenir. De plus moi, j’ai encore la chance d’avoir ma mère, je vais donc choyer celle-ci et tout faire que sa vie soit la plus belle possible ».
Ne dites pas : « le temps est mauvais, je vais encore me sentir mal » mais « peu importe le temps, on peut toujours faire quelque chose, un bon K-way et hop, on peut sortir ».
Ne dites pas : « bientôt les vacances, c’est barbant parce que je vais devoir faire mes valises », mais « quelle chance j’ai de pouvoir partir en vacances alors que beaucoup ne peuvent le faire ».

Ce ne sont que de petits exemples mais je pense qu’ils peuvent vous aider à comprendre le mécanisme qui vous aidera à changer votre façon de penser la vie. Pensez possibilité, dites-vous que chaque problème comporte une solution. Partez du principe que vous allez trouver cette solution et votre problème ne vous apparaîtra plus insurmontable.
Et, sachez bien que ce n’est pas une chose impossible à réaliser. L’essentiel est que vous vous rendiez compte que vous n’allez pas bien, que vous gâchez votre vie et celle des autres et que vous décidiez de vous en sortir. Il n’y a que vous qui pouvez décider de reprendre votre vie en main. Faites-le au plus vite pour ne pas vous en mordre les doigts plus tard.



Que diriez-vous d'apprendre à être heureux ?
Car le Bonheur, c'est comme tout, cela s'apprend.
Pour cela, cliquez vite ici : http://url-ok.com/872aa4

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique