logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/10/2009

Envie de dormir ?

Voici un extrait de l’article « Comment le monde dort » de Joy Persaud de Selection du Reader’s Digest d’octobre 2009 :

 

« Si cet après-midi vous piquez du nez sur votre bureau, nul doute que vous ferez tout pour rester éveillé. Alors qu’en Espagne, si Morphée s’avisait ainsi de vous attirer dans ses bras, personne ne s’offusquerait que vous y succombiez le temps d’une petite sieste… Car notre rythme de sommeil est aussi culturel que biologique, et les pratiques varient du tout au tout d’un pays à l’autre. Dans certaines régions du nord du Kenya, par exemple, il est tout à fait admis que, au beau milieu d’une réunion, l’un des participants ferme les yeux et somnole quelques temps. Carol Worthman, professeur d’anthropologie à l’université d’Atlanta (Etats-Unis), a pris part à une assemblée entre chefs de la tribu kenyane des Gabras. « Si quelqu’un a sommeil, il tire un vêtement sur sa tête et s’endort, voilà tout, raconte-t-elle. En Occident, il serait remercié sur-le-champ ! Mais là-bas, la limite entre les périodes réservées au sommeil et celles où il convient de rester éveillé est plus floue. »

Dans de nombreuses cultures, ce mode de fonctionnement fait partie de l’éducation, car les bébés ne sont jamais séparés de leurs parents. A Bali, où les rituels animistes se déroulent en général de nuit pour se prolonger tard dans la matinée, enfants et adultes dorment en pointillé, dés qu’ils en ressentent le besoin. Ainsi les tout-petits apprennent-ils à s’endormir malgré le bruit et la musique, et conservent cette habitude devenus adultes. »

 

 

Si vous, ou quelqu’un de votre entourage, avez des problèmes de sommeil, ne perdez pas une minute, apprenez à mieux dormir ici : http://url-ok.com/e5ddf9

24/11/2007

Eloge de la sieste

Voici un extrait de Sélection du Reader's Digest de décembre 2007 :

"Dans de nombreuses cultures, s'adonner à la sieste est considéré comme une habitude favorisant l'initiative et l'efficacité.

Au Japon, on pique du nez à la moindre occasion ; les hommes d'affaires somnolent pendant les réunions, les écoliers sommeillent en classe. Dormir est un signe de zèle : cela montre que l'on a travaillé dur.

En Espagne et en Amérique du Sud, mais aussi en Chine ou à Taïwan, le droit de s'assoupir une heure au milieu de la journée ne souffre aucune discussion.

Selon les spécialistes, une sieste d'une demi-heure en début d'après-midi non seulement améliore les performances, mais stimule la créativité : au cours d'un sommeil de courte durée, l'hémisphère droit du cerveau (siège de l'imagination)... se réveille !

En Occident, la longue nuit réparatrice n'a cessé d'être écourtée depuis la révolution industrielle - le sommeil ayant dû s'adapter aux rythmes de la production -, mais des pratiques nouvelles, comme la "sieste active", désormais prônée aux Etats-Unis, devrait bientôt remettre le petit somme à l'honneur."




N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

17/10/2007

Chut… ne pas déranger…

Selon un communiqué du ministère de la santé de janvier 2007, 10 millions de personnes souffrent en France de troubles du sommeil.
Un certain nombre d’entre elles, ne travaillant pas, essaie de rattraper leur manque de sommeil en faisant une sieste.

Quelle est votre attitude face à la sieste ?

- Vous en faites régulièrement, tous les jours ou seulement le week-end parce vous travaillez. - Vous voudriez bien en faire une mais vous manquez de temps ou vous avez tout simplement mauvaise conscience. Vous pensez que c’est une perte de temps ou que l’on vous considère comme des paresseux.
- Vous êtes contre la sieste car vous pensez qu’il y a bien d’autres choses à faire dans la journée et que c’est la nuit que l’on doit dormir.


La sieste suscite tous types de réactions. Mais au fait, pour savoir réellement quel comportement adopter face à la sieste, il faudrait tout d’abord savoir si la sieste est profitable ou non ?
Diverses études ont été menées et le Gouvernement, en janvier 2007, semble avoir, en quelque sorte tranché la question, puisqu’il préconise la sieste… mais attention, pas uniquement la sieste chez soi, quand vous ne travaillez pas, mais aussi la sieste au travail !
Concept révolutionnaire mais qui est envisageable, selon le Ministre Xavier Bertrand, quand on prend en compte les résultats « d’études scientifiques qui montrent que dans certaines conditions, une sieste courte est bénéfique pour la vigilance et la sécurité du travail » (Rapport sur le thème du sommeil du Ministère de la Santé et des Solidarités, décembre 2006, visible sur le site de ce Ministère).
Le Gouvernement devrait consacrer 7 millions d’euros à l’amélioration du sommeil des Français. Une partie devrait être destiné à organiser des siestes dans des entreprises, volontaires dans un premier temps.

Qu’en pensez-vous ? Comment réagiriez-vous si votre patron vous autorisait à faire la sieste au bureau ?
En fait, si l’on en croit les spécialistes de la sieste, cela ne pourrait que vous faire du bien et surtout cela augmenterait votre concentration et votre productivité, cela diminuerait votre stress. Bien entendu, cette sieste doit être strictement encadrée, au niveau du temps notamment. Elle ne devrait pas durer plus de 15 minutes, temps largement suffisant pour qu’elle vous apporte tous ses bienfaits. Même une durée de 5 minutes semble être correcte.

D’ailleurs, de nombreuses personnalités n’ont pas attendu les résultats du rapport ministériel pour se mettre à la sieste. Winston Churchill, George Bush, Jacques Chirac, Zinédine Zidane l’ont pratiquée et la pratiquent régulièrement. Jacques Chirac a d’ailleurs préfacé le livre de Bruno Comby « Eloge de la sieste ». Il y « témoigne » que « la sieste octroie, pour travailler, les extraordinaires créneaux d'activité intellectuelle de la nuit ».
Encore faut-il convertir aux bienfaits de la sieste les chefs d’entreprise. Ceux qui veulent le bien de leurs salariés n’hésiteront certainement pas. Mais les autres…
En tout cas, aux Etats-Unis, cela semble être déjà rentré dans les mœurs. L’Europe semble emboîter le pas. Qu’en sera-t-il pour la France ?

Le jour où « sieste » et « travail » ne seront plus considérés comme antinomiques, vous pourrez faire la sieste sur votre lieu de travail sans problème. Des entreprises françaises ont déjà expérimenté ce nouveau concept, aménageant même des coins-siestes avec fauteuils, coussins, etc. Des designers se sont d’ailleurs déjà emparés du concept.
Un reportage a été diffusé il y a quelque temps au journal télévisé. Ce qui ressortait d’important, dans ce dernier, c’est que les personnes qui faisaient la sieste semblaient se sentir mieux après mais, surtout, que tout le monde n’était pas contraint de faire la sieste.

C’est là l’essentiel : si la sieste est autorisée sur le lieu de travail, il ne faut pas qu’elle soit obligatoire, imposée. Faire la sieste est une activité intime, personnelle et chacun peut aimer ou non pratiquer ce genre d’activité… C’est une question de liberté.
Maintenant je vous laisse, mon gros coussin m’attend…


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique