logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/03/2008

Retrouvez votre énergie grâce au Qi gong

Le Qi gong, sport de bien-être par excellence, est d’origine chinoise et signifie textuellement : « travail sur le souffle ». Le « Qi » (ou Chi) représente l’énergie vitale présente dans tout corps et dont la bonne circulation est responsable d’une bonne santé. Le « gong » veut dire travail, maîtrise, discipline.
Le point essentiel du Qi ou Chi gong est la maîtrise de l’énergie tant physique que mentale.

Vous avez certainement vu, ces dernières années, des reportages à la télévision sur les adeptes de ce sport. Si c’est le cas, vous devez avoir en mémoire ces groupes de personnes, réunis généralement dans des parcs ou sur des places, effectuant des mouvements lents et esthétiques.
Au premier abord, cela peut paraître facile à pratiquer car les gestes ne sont pas rapides. Mais, en y regardant de plus près, vous pouvez constater d’emblée que toutes les parties du corps sont sollicitées (bras, jambes, torses, mains, pieds…) et surtout que la respiration paraît jouer un rôle important.

Effectivement, c’est le cas. Le Qi gong repose sur ces deux points essentiels : le mouvement et la maîtrise du souffle et de la respiration, qui, à force de pratique, doit amener à un bien-être général et persistant.

Ce dernier ne peut-être totalement atteint qu’à partir du moment où vous effectuez correctement les mouvements préconisés par vos formateurs. Ceux-ci sont d’ailleurs nombreux en France. Comme pour tous ces types de pratiques, il est essentiel de choisir le bon praticien (pour éviter les charlatans). A signaler qu’il existe une Fédération européenne des praticiens de Qi gong (www.federationqigong.com) qui peut vous aider à choisir la bonne personne.

Les gestes du Qi gong sont très précis, lents, souples et s’enchaînent à la manière d’un kata. Ils ont pour but d’harmoniser la circulation de l’énergie dans votre corps et votre esprit, grâce à une action sur les méridiens et les points d’acupuncture. Parfois, le mouvement de vos bras vous fera ressembler à un oiseau. Gestes et souffle doivent être parfaitement synchronisés. Par exemple, quand vous montez les bras, vous devez inspirer et quand vos bras descendent, vous devez expirer.

La pratique du Qi gong est très conviviale car cela s’exerce essentiellement en groupe et la séance dure généralement une heure. Le Qi gong a pour but de vous amener à penser différemment, plus sereinement. Les professeurs sont également là pour vous permettre de comprendre pourquoi vous devez effectuer tel geste.

Il existe différentes sortes de Qi gong : le dynamique (Nei Gong ou Don Gong), le plus courant ; le statique plus proche de la méditation (Zhaun Gong) ; le méditatif (Jing Gong).
Les bienfaits du Qi gong sont nombreux : il raffermit vos os et vos muscles, il redonne de la souplesse à votre corps, il régularise le fonctionnement de vos organes par une meilleure circulation de votre énergie vitale. Le Qi gong permettrait également d’apprendre à se concentrer, à méditer, à mémoriser, à combattre le stress.
Il faut également savoir que certains Qi gong sont réservés à la femme et permettent de soulager les règles douloureuses, d’atténuer les problèmes hormonaux, d’avoir un effet bénéfique sur la ménopause.

Ce qui est merveilleux dans le Qi gong, c’est qu’il peut être pratiqué par tous (quel que soit son âge) dans la mesure où il ne demande pas d’efforts physiques particuliers. Seule compte la maîtrise de vos mouvements et de votre souffle pour apaiser certains de vos maux et surtout pour avoir un effet préventif. C’est un outil avéré pour améliorer votre bien-être et épanouissement personnel. Mieux vaut prendre les devants par ce type d’exercices !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

29/07/2007

La méditation en pratique

Après avoir vu dans un précédent article ce qu’était la méditation (article du 30 juin 2007 : « La méditation, qu’est-ce que c’est ? »), passons à la pratique.
Voici quelques conseils qui pourront vous aider si vous désirez méditer.
Pour que la méditation soit efficace, il est nécessaire que soient réunis 5 éléments : le calme, la respiration, la position, la concentration et l’heure.

Le calme :
Pour qu’une méditation soit productive, vous devez la pratiquer dans le calme, c’est-à-dire, tenter, autant que vous le pouvez, de vous éloigner des bruits de la vie courante (circulation, télévision, radio, téléphone, etc.). Parfois, si vous ne disposez pas d’une pièce adaptée, vous serez peut-être amené à mettre une musique paisible, zen. Elle vous permettra de vous isoler du monde extérieur, de couvrir les bruits externes.
Les bruits de la nature (vague, oiseaux, branches qui bruissent) ne sont pas à exclure, bien au contraire. Vous pourrez méditer en pleine nature après quelques temps d’entraînement.
D’ailleurs, le calme complet est surtout conseillé quand vous débutez. En effet, peu à peu, pour parviendrez à méditer partout car vous arriverez plus aisément à vous isoler du monde extérieur.

La position :
Disons plutôt les positions. Il n’y a pas une position privilégiée pour méditer. A vous de trouver celle qui vous convient le mieux, qui vous paraît, à vous, plus efficace. Aménagez-vous un endroit pour méditer, propre et bien rangé, plutôt dépouillé pour éviter que votre regard ne soit « pollué » par des objets.
Vous pouvez ainsi méditer en position assise : en tailleur sur un tapis, un coussin ; sur un banc de méditation ; sur une chaise de préférence sans dossier. Vous devez prendre conscience de votre corps. Votre posture doit être précise : tête droite sans raideur, menton légèrement rentré, poitrine étirée vers le haut. Vous devez absolument garder cette position, donc la surveiller constamment. A force, cela sera un automatisme.
Vous pouvez également méditer debout : corps bien droit. Prenez toujours conscience de votre corps et surveillez constamment votre position. Cette dernière, qui demande une maîtrise parfaite, vous permettra de méditer un peu partout, essentiellement dans des endroits plutôt peu fréquentés.
Autre position : vous pouvez méditer en marchant (même simplement dans votre chambre). Vous devez marcher lentement, le corps bien droit, les deux mains sur votre ventre, les yeux fixés sur le sol. Encore une fois, vous devez prendre conscience de chacun de vos mouvements, de votre souffle. Chacun de vos pas doit être décomposé.
Enfin, vous pouvez méditer allongé : à plat sur le dos sur un tapis ou matelas fermes, sur une pelouse, joignez les genoux près de vos fesses, tête posée sur un coussin ferme, bras le long du corps. Cette position n’est toutefois pas très conseillée car vous risquez de vous endormir et de « gâcher » votre séance de méditation.

La respiration :
La respiration est le point essentiel de la méditation. Vous devez absolument la maîtriser et apprendre la respiration profonde et contrôlée. Vous devez prendre conscience de votre respiration. Votre objectif est de marquer les différentes phases que sont l’aspiration, l’expiration et la pause entre les deux. En inspirant et expirant profondément, vous devez suivre la circulation de l’air dans votre corps. (Katisa Editions à mis en ligne un audio sur la respiration profonde, avec des exercices pratiques, intitulé « Apprenez enfin à respirer ! » que vous pouvez télécharger sur le site http://www.katisa-editions.com, rubrique « Cadeaux gratuits »).
La respiration profonde et contrôlée vous permettra de retrouver votre calme, de destresser, d’éliminer les tensions et surtout de vous concentrer. Très vite, vous serez plus détendu. Et vous prendrez conscience que cette nouvelle façon de respirer vous aidera dans toutes les circonstances de votre vie en rétablissant l’harmonie entre votre corps et votre esprit.
Petit conseil : pour bien respirer, privilégiez les vêtements amples, dans lesquels vous ne vous sentirez pas compressé, boudiné.

La concentration :
Autre point important de la méditation, la concentration. Vous devez apprendre à vous concentrer afin de faire abstraction de tout ce qui vous entoure. C’est un peu comme être dans une bulle. Vous devez faire le vide total. Vous devez surtout vous focaliser sur le moment présent et ne pas vous laissez parasiter par des pensées diverses et variées. Vous ne devez pas penser à ce que vous avez fait hier, à ce que vous allez manger ce soir…
Vous devez uniquement accorder de l’importante au moment présent. Quand vous débutez, vous devez éviter de rechercher d’emblée le Nirvana. Vous devez simplement apprendre à être conscient de l’instant présent. C’est cela méditer. Plus tard, vous pourrez aller plus loin, vous transcender comme les yogis.

La meilleure heure pour méditer :
Vous pouvez méditer à tout moment de la journée mais il est préférable de le faire le soir car cela vous permettra de « digérer » votre journée de travail, de stress ; de vous recadrer. Le matin n’est pas un bon moment pour beaucoup car vous ressentez le stress de partir au travail, vous n’êtes pas bien réveillé.
Votre séance de méditation ne doit pas durer plus de 20 minutes. Plus serait d’abord contraignant et surtout demanderait des qualités de concentration exceptionnelles.

Voilà, maintenant à vous de jouer ! Suivez ces quelques conseils et vous réussirez à méditer, à vous recentrer, à retrouver l’harmonie entre votre corps et votre esprit, à affronter dans le calme toutes les circonstances négatives de votre vie.

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique