logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/10/2008

Pour bien dormir, restez zen

Voici un extrait de l’article d’Ellen Michaud et Laure Philippe « 22 stratégies pour mieux dormir » de Sélection du Reader’s Digest de novembre 2008 :

"[…]
Faites l’amour.[…] Prendre le temps d’un câlin, tendre ou torride, n’est pas inutile en plus d’être agréable ! Faire l’amour reste l’un des plus puissants somnifères qui soit.

Débarrassez-vous des tensions nerveuses.[…]Pour cultiver le calme intérieur, les différentes techniques ne manquent pas (tai-chi, méditation, yoga, etc.)

Respirez les bonnes fragrances. […] Asperger son oreiller de quelques gouttes d’essence de lavande ou prendre un bain chaud parfumé avec cette plante odorante peut contribuer à calmer un esprit épuisé.

Servez-vous de la visualisation créative. Glissez un CD dans le lecteur, blottissez-vous sous les draps, éteignez la lumière et laissez-vous guider vers le sommeil. La visualisation (focaliser son esprit sur une image, une scène, un son…) aide à endiguer l’adrénaline qui vous maintient éveillé, tandis que les voix et la musique stimulent le flux des hormones apaisantes sur votre système nerveux.

Fuyez les images violentes. Le journal télévisé du soir activer tous les mécanismes d’alarme de votre organisme. Vous n’avez aucune chance de jouir d’un sommeil paisible après avoir été exposé à 30 minutes d’images violentes et de reportages angoissants.[…]

Combattez les pensées négatives. Chaque fois que vous viennent à l’esprit factures à payer, travaux en retard, […], arrêtez d’y penser en vous concentrant sur quelque chose de moins énervant. Méditez, rêvez à ce que vous allez planter dans le jardin ou à toute autre chose agréable, vous ne tarderez pas à tomber dans les bras de Morphée."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

14/01/2008

Emile Coué : le père de l’autosuggestion

medium_coué.jpg

Emile Coué
(Source : Wikipédia)





Vous avez certainement entendu parler de la Méthode Coué, dont Dany Boon a fait un sketch hilarant : « Je vais bien, tout va bien ! ». En fait, cette méthode prône que si on se persuade que l’on est heureux, on sera heureux.

Elle a été inventée, précisément, par Emile Coué. Il est né à Troyes en 1857. Issu d’une famille modeste, il n’a pas les moyens de suivre de longues études. Sa volonté de devenir chimiste est ainsi contrariée. Toutefois, grâce à un pharmacien de Troyes, il est embauché comme commis et reste proche de la chimie. Il obtient son diplôme de pharmacien en 1882 et s’associe pour reprendre une pharmacie à Troyes.

Progressivement, il élabore sa Méthode dans sa pharmacie, prenant très vite conscience qu’il peut avoir une influence sur la guérison de ses clients. Il développe ainsi le principe de l’autosuggestion avant de s’intéresser à l’auto-hypnose. A partir de 1910, il s’installe à Nancy et y donne des consultations gratuites.
Ses travaux restent confidentiels au début mais Charles Baudouin (étudiant en philosophie), ayant entendu parler de lui, va devenir son premier disciple et il va surtout le faire connaître dans le monde entier grâce à la publication de sa thèse.
A partir de ce moment-là, Emile Coué fera des conférences un peu partout, notamment aux Etats-Unis, en Allemagne et en Russie. Il y connaît un succès important, amenant à Nancy de nombreux clients étrangers.
Toutefois, il sera très vite taxé de charlatanisme et il préférera « se faire oublier » en voyageant aux Etats-Unis, en 1923, où la foule l’attendra avec enthousiasme.
Il sera surtout reconnu aux Etats-Unis et en Allemagne, la France ne le reconnaîtra jamais à sa juste valeur.

Grâce à ses travaux, Emile Coué est à l’origine de la pensée positive, de la visualisation, de la sophrologie, etc.
Il a mis en lumière le fait que l’individu dispose d’un conscient et d’un subconscient, qu’il peut influencer son subconscient grâce à l’imagination, la visualisation. Cette influence peut avoir un effet négatif mais aussi positif : si l’on veut quelque chose, il suffit de se l’imaginer. Ainsi, quand on est malade, il suffit de penser à la guérison pour y parvenir.
Au départ sa Méthode n’avait pour but que de rendre les médicaments plus efficaces.
Il est aussi le premier à avoir eu l’idée d’utiliser un placebo pour guérir un patient.

Juste avant sa mort, en 1926 à Nancy, il publie « La Maîtrise de Soi-Même par l’autosuggestion consciente », dont le leitmotiv est le suivant : « Ce n’est pas la volonté qui nous fait agir, mais l’imagination ». Puis, après sa mort, sa Méthode périclite et finit par ne plus être suivie.

Il faudra attendre l’essor du développement personnel, notamment aux Etats-Unis, pour la remettre au goût du jour, en la mariant avec les nouvelles idées de l’époque.
Ainsi, une sorte de nouvelle Méthode Coué apparaît, qui précise que les personnes ont la faculté de s’auto-persuader ou s’auto-suggérer qu’elles sont capables d’apprendre, de comprendre et de faire tout ce qu’elles désirent ; et qu’il suffit de s’imaginer ou de se visualiser en train de le faire.

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

22/11/2007

Comment ouvrir ses chakras ?

Un de mes articles précédents se terminait de cette façon :
« Différentes méthodes existent pour ouvrir vos chakras : les couleurs, les mantras, les sons, les huiles essentielles, la concentration, la méditation, la respiration profonde, etc. Mais la méthode la plus connue est le yoga.
Ainsi, pour que vous soyez en bonne santé, vous devez veiller à ce que vos chakras fassent circuler l’énergie dans votre corps de façon harmonieuse et efficace. Cela s’apprend… »

C’est précisément l’objet de ce nouvel article.
Comme je l’ai écrit, pour que la circulation de l’énergie se fasse harmonieusement, il est nécessaire que vos chakras soient ouverts. Cette ouverture est nécessaire pour votre bien-être, mais la difficulté c’est qu’elle ne se fait pas aussi facilement que cela.
Différentes méthodes existent. Cela demande un travail sur vous approfondi et généralement il vous faudra l’aide de quelqu’un, d’un « Maître », par exemple, pour y parvenir pleinement.
Attention, avant tout, vous devez savoir qu’il est nécessaire d’ouvrir tous vos chakras, afin d’éviter de rompre l’équilibre énergétique dans votre corps. Un chakra ne doit pas prendre le dessus sur les autres.

Voici quelques techniques utilisées pour ouvrir les chakras :

La méditation : cela consiste à concentrer votre pensée sur vos chakras, l’un après l’autre (de bas en haut, en terminant par le sommet de votre crâne). Vont intervenir la visualisation et la respiration profonde. Vous devez, grâce au travail de votre pensée, arriver à concentrer l’énergie sur un point précis de votre corps.

Les Mantras : là, il s’agit de faire un travail de visualisation des couleurs de chaque chakras (voir article précédent) dans chacune de leur zone, en accord avec la vibration du mantra (série de syllabes, répétées plusieurs fois en rythme ; sorte d’incantations) correspondant. Allongez ou debout, après avoir fait le calme en vous, vous devez faire vibrer le mantra qui correspond à chacun de vos chakras, tout en visualisant la couleur qui correspond à ce dernier. Par exemple, pour le premier chakra (de base), vous devez vibrer (prononcer) le premier mantra « ou » (= un « ouh profond »), en visualisant une lumière rouge correspondant à ce premier chakra, et ainsi de suite pour les autres, comme suit :

- Muladhara : couleur : rouge ; mantra : O ou Ou profond
- Svadhishthana : couleur : orange ; mantra : O
- Manipura : couleur : jaune ; mantra : O aiguë proche du A
- Anahata : couleur : vert ; mantra : A
- Vishuddha : couleur : bleu ; mantra : E
- Ajna : couleur : indigo ; mantra : I
- Sahasrara : couleur : violet ; mantra : AUM


L’imposition des mains : vous devez obligatoirement vous faire faire cette manipulation par un thérapeute compétent, comme des praticiens en Reiki ou en magnétisme. L’énergie des mains du thérapeute, placées à quelques centimètres du corps, permet l’ouverture et l’harmonisation de vos chakras. Surtout, choisissez bien votre thérapeute car il s’agit d’une véritable manipulation, d’un transfert d’énergie qui demandent à ce qu’il soit lui-même en parfaite santé et surtout compétent !

Les massages avec des huiles essentielles
: c’est à peu près la même chose que l’imposition des mains mais ici, il y a contact direct avec la peau. Cela consiste à masser les zones qui correspondent à chacun de vos chakras. Il est recommandé d’utiliser les huiles essentielles qui correspondent à chacun de vos chakras :

- Muladhara : Musc, cèdre, girofle
- Svadhishthana : Patchouli, orange, santal, myrrhe
- Manipura : lavande, bergamote, citrus
- Anahata : Rose, Jasmin
- Vishuddha : Benjoin, menthe, sauge, eucalyptus
- Ajna : Jasmin, lavande, lys
- Sahasrara : Oliban, Lotus, Myrrhe


Le massage peut s’effectuer sur le ventre ou sur le dos. En effet, comme je l’ai indiqué dans mon précédent article, les chakras ont la forme d’un entonnoir qui s’ouvre à la fois vers l’avant et vers l’arrière de votre corps.

L’harmonisation : cela consiste à « travailler », par imposition des mains (effectuée par un thérapeute compétent), sur deux chakras en même temps, afin de les équilibrer, d’harmoniser leurs énergies. Cela serait efficace contre les grosses fatigues.

Et le yoga dans tout cela ?
Comme le yoga est une technique qui permet d’harmoniser votre corps et votre esprit, il est indéniable qu’il peut influer fortement sur vos chakras. L’essentiel, encore une fois, est de trouver les bonnes personnes, les bons thérapeutes qui pourront vous initier au yoga et, par la suite, utiliser sa technique pour ouvrir vos chakras.

Comme vous pouvez le constater, il existe nombreuses techniques pour ouvrir vos chakras. Elles nécessitent tous que vous soyez accompagné (bien accompagné) pour que cela soit efficace et inoffensif surtout !



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

29/09/2007

La sophrologie, qu’est-ce que c’est ?

Tout le monde a entendu parler de sophrologie. Avec la mode des médecines parallèles, naturelles, on en entend de plus en plus parler d’ailleurs. Pour les non-initiés, la sophrologie évoque la relaxation, le bien-être, la respiration. En fait, c’est plus que cela.
Dans cet article, je vais tenter de préciser davantage les choses.

Tout d’abord, la sophrologie est une invention récente. Elle a été inventée, en Espagne, en 1960 par un neuro-psychiatre colombien, le Dr Alfonso CAYCEDO (étudiant en Espagne). Rejetant les procédés durs de la psychiatrie de l’époque, type électrochocs, il met au point une nouvelle méthode plus respectueuse des malades, tenant compte de leur personnalité, de leurs particularités. Elle avait pour objectif de connaître la conscience des malades psychiatriques afin de les aider à aller mieux.

Le but de la sophrologie est d’établir ou de rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit. L’inventeur de la méthode s’est beaucoup inspiré de techniques orientales comme le yoga, la méditation et il les a couplées avec la relaxation occidentale. Tout ceci en vue de développer la conscience afin de combattre les angoisses, les peurs et les tensions.
La sophrologie permet de redonner confiance au patient, en inculquant à son esprit des pensées positives. C’est une façon de se connaître soi-même, de se retrouver et de changer.

La sophrologie s’est beaucoup démocratisée au fil du temps. Elle est sortie des hôpitaux pour atteindre « Monsieur Tout le Monde ».
Les personnes qui doivent accomplir des performances se l’ont appropriée. C’est le cas des sportifs, par exemple. Avant de courir, de nager ou de sauter, certains d’entre eux suivent des séances de sophrologie.
D’autres l’utilisent en prévention pour se sentir bien dans leur peau. Les femmes enceintes la pratiquent même pour préparer leur accouchement.

Les séances, où vous êtes allongé ou assis confortablement, comportent deux phases :

- une phase de détente du corps grâce à la pratique de la respiration et de la visualisation de chaque partie du corps (de la tête au pied), accompagnée de la voix du sophrologue
- une phase de prise de conscience, d’accès aux régions supérieures de la conscience toujours grâce à des exercices de respiration et de concentration.


Au cours des séances, vous apprendrez des exercices simples et pratiques qui vous aideront, dans votre quotidien, à combattre le stress, les angoisses, la colère, l’anxiété, la fatigue, la nervosité et à acquérir la patience et le calme.

En France, il n’y a pas de diplôme d’Etat de sophrologue. L’exercice de la profession est libre, donc non réglementée. Une simple formation suffit. Ainsi, méfiez-vous des charlatans. En effet, beaucoup de simples particuliers, surfant sur la mode des médecines douces, se disent sophrologues. Si vous avez envie de consulter un sophrologue, renseignez-vous avant. Il existe une Fédération Française de Sophrologie qui fédère de nombreux praticiens et qui leur impose un code éthique et déontologique, dans le but de normaliser la profession.

Si vous trouvez le bon thérapeute, la sophrologie devrait vous aider à vous sentir mieux, à la fois dans votre tête et dans votre corps. Vous serez ainsi paré pour lutter contre les tensions, le stress, pour dénouer facilement les conflits…
Votre vie sera changée grâce à la conquête d’un mieux-être salvateur.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les audios et les ouvrages gratuits, dont le "Guide d'Initiation A La Santé Au Naturel".

07/08/2007

Des objectifs pour une vie meilleure

Pour avancer dans la vie, pour grandir, vous devez avoir des buts, des objectifs à court (6 mois-1 an), moyen (2 à 5 ans) et long terme (plus de 5 ans). Vous devez planifier votre vie dans les grandes lignes, car si vous ne savez pas où aller, vous n’irez nulle part.

Mais qu’est-ce qu’un but, un objectif ? C’est un rêve auquel on ajoute une date. Un rêve, c’est-à-dire quelque chose qui nous tient à cœur et non pas une simple rêvasserie.
Pourquoi une date ? Pour que cela devienne concret. Chaque but, chaque objectif est à diviser en buts plus petits, en petits pas avec à chaque fois une date butoir pour les réaliser. Il faut décomposer chaque grande action en actions plus petites.
« Comment mange-t-on un éléphant ? Une cuillère à la fois. »

En décomposant en plus petites tâches, cela vous paraîtra plus simple à réaliser, plus concret. Vous pourrez ainsi ajouter chacune des tâches à votre agenda et les réaliser plus facilement.
C’est un travail de préparation très sérieux. Le moment des vacances est propice à la réalisation de ce travail. Il permet de prendre le temps de voir où vous en êtes et de définir où vous souhaitez aller. Cela vous permet de réviser votre plan de vie (ou de le faire pour ceux qui n’en ont jamais réalisé), de l’ajuster aux différents changements intervenus dans votre vie. Car vous devez être capable d’accepter que tout plan de vie, tous buts comprennent des aléas, des impondérables qui vous obligeront à des modifications en cours de route.

Il se peut qu’un objectif mis en place aujourd’hui ne présente plus d’intérêt dans quelques années. Ce n’est pas grave, l’important c’est qu’en visant ce but, vous ayez évolué, vous ayez grandi. Il sera peut-être un tremplin vers un but supérieur.

Au début, vous aurez tendance à prévoir de petits buts par manque de confiance en vous. Mais, au fur et à mesure de leur réalisation, vous vous apercevrez que votre confiance en vous augmentera et que donc, vos buts seront plus grands. Vos objectifs peuvent être de toute sorte. Ils ne sont pas forcément matériels : grande maison, belle voiture, meilleur travail, de l’argent en abondance… Ils peuvent être aussi d’ordre « immatériel » : être plus zen, atteindre la sérénité, rencontrer l’amour, apporter du bien-être aux autres…

Mais attention, pour qu’un objectif puisse être réalisé, il faut qu’il soit daté mais aussi écrit noir sur blanc. S’il reste dans votre tête, cela ne sert à rien. Dans ce cas, c’est une chimère et non pas une planification claire et précise.

De plus, s’il s’agit d’un objectif matériel, il est fortement conseillé de l’afficher (par exemple, si vous désirez acquérir une voiture bien précise, découpez sa photo et collez-la sur le mur ou sur votre frigo) et de le chiffrer exactement.

En outre, pour vous aider à réaliser votre but, vous pouvez recourir à la visualisation : le soir, en vous couchant, fermez les yeux et visualisez votre objectif comme étant atteint, n’oubliez aucun détail (temps, lieu, environnement, personnages…) et ressentez pleinement le plaisir obtenu. Ainsi, votre subconscient considérera cet objectif comme acquis et votre cerveau sera un allier sûr pour surmonter les obstacles.

Mais attention, n’oubliez pas, comme indiqué dans l’article « Le bonheur ici et maintenant », que le bonheur se vit maintenant. Il ne faut attendre d’avoir atteint votre but ou un de vos buts pour être heureux. Le voyage vers le but doit faire partie du bonheur.


Téléchargez gratuitement "Comment Concentrer Vos Energies Pour Atteindre Vos Buts" et bien d'autres ouvrages sur le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique