logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/02/2010

La ronronthérapie, pourquoi pas ?

Il y a quelques temps, je vous ai parlé de l’effet bénéfique des caresses sur le stress. Je vous ai même dit que si vous n’aviez pas de mains humaines « sous la main », vous pouviez vous tourner vers les animaux.

Hé bien, la ronronthérapie vient confirmer ce point. Cette nouvelle thérapie semble en vogue depuis quelque temps. Je suis certaine que cela en fait sourire plus d’un et que certains diront encore « un truc en plus pour gagner du fric ». Certes, je pourrai éventuellement être tentée de penser la même chose, si je n’étais pas persuadée depuis déjà longtemps que la ronronthérapie ou plutôt que le ronronnement des chats peuvent avoir un effet bénéfique sur le stress.

En effet, j’ai toujours eu des chats à la maison. Vu mon grand âge, je dois dire qu’il y en a pas mal qui ont partagé ma vie. Là, en ce moment, j’ai Gribouille depuis un an. Hé bien, je dois dire que leurs ronronnements m’ont toujours apaisée. Cela procure en moi une agréable sensation de bien-être. Associé aux caresses, c’est encore mieux. Le stress, les tensions disparaissent rapidement. Donc, comme vous pouvez le constater, je fais de la ronronthérapie depuis déjà pas mal de temps, avant même que le terme ne soit inventé.

Mais, maintenant, grâce à ceux qui ont étudié et mis en lumière la ronronthérapie, je sais pourquoi cela fonctionne. Ce sont les fréquences sonores du ronronnement qui nous apaisent et nous calment. Celles-ci varient entre 25 et 50 hertz, ce qui explique la vertu tranquillisante du ronronnement. Il agit un peu comme un analgésique. Il favoriserait ainsi le sommeil.

Dans le même temps, certaines études ont mis en avant la propriété anabolisante (croissance plus rapide) du ronronnement. Ceci expliquerait pourquoi les chats se rétablissent rapidement en cas de blessures. D’ailleurs, certains hôpitaux prescrivent des séances de ronronthérapie aux personnes victimes de blessures qui ont du mal à se rétablir.

Les bienfaits du ronronnement sont maintenant prouvés. Alors, n’hésitez pas à user et abuser de lui, dans le bon sens du terme, bien entendu. Votre chat peut vous aider à vous sentir mieux. Mince ! j’ai oublié une chose, certains n’ont pas de chat. Alors, comment peuvent-ils faire pour bénéficier de cette nouvelle thérapie. Rassurez-vous, on a pensé à tout ! Des Cd de ronrons existent. Il vous suffit donc de les écouter dans le calme pour vous sentir tout de suite zen, détendu et serein. Pourquoi pas le faire avant de vous endormir si vous avez des problèmes de sommeil ? D’aucuns me diront que ces Cd sont bien pratiques puisqu’ils évitent de devoir se coltiner un chat, avec tout cela implique : litière, nourriture, vétérinaire… C’est pas beau de penser une chose pareille, d’autant plus que vous ne bénéficierez pas des bienfaits des caresses.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com . Vous y trouverez de nombreux articles et des ouvrages gratuits à télécharger.

19/11/2009

Réalité et monde illusoire

Voici un extrait du livre de John Daido Loori, "Célébrer la vie au quotidien" :

 

"Je ne sais comment nous réussissons à confondre la réalité et le monde illusoire que nous créons.

Et une large part de ce que nous créons repose sur ce qui nous a été dit quand nous étions enfant.

Nous sommes tous conditionnés par notre culture, nos parents, nos enseignants et nos semblables, et nous façonnons toute notre vie sur la base de ces conditionnements. Ils définissent qui nous croyons être.

Toutes ces figures d'autorité nous ont dicté qui nous étions et, en avançant dans la vie, nous réalisons leurs prédictions.

Dans ses moindres aspects, la pratique  Zen consiste à dépasser ce conditionnement, à découvrir par nous-mêmes qui nous sommes, puis à vivre notre vie en accord avec ce que nous avons appris. C'est en cela que consiste la liberté."

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

24/02/2009

La détox

Je suppose que vous avez déjà entendu parler de la détox ou des cures de détox. C’est le sujet à la mode dans les magazines féminins.
« Détox » est le diminutif de détoxifier, qui signifie éliminer les toxines.
La détox consiste donc à purifier votre organisme de tous ses déchets.
Cela semble être le remède miracle pour combattre le stress, être moins fatigué, avoir un beau teint, avoir les cheveux en pleine santé, etc. bref, pour se sentir en pleine forme !

Pour les adeptes de la détox, de plus en plus nombreux, il est nécessaire d’éliminer régulièrement les déchets ou les toxines de l’organisme pour repartir du bon pied, purifié. Ces toxines existent de manière naturelle dans notre corps. La digestion engendre des déchets qui circulent dans notre organisme. De la même façon, la pollution extérieure, les médicaments, l’alcool, le tabac, la pollution chimique à l’intérieur de nos maisons, etc. produisent des déchets. Ces derniers, qui ont deux origines, ont pour effet de nous rendre irritable, stressé, fatigué, abattu, affaibli, sujet aux agressions extérieures, de rendre notre peau, nos cheveux, nos ongles plus ternes et plus cassants, d’entraîner de l’insomnie, de l’anxiété, des douleurs articulaires, des migraines, etc.

Mais, je tiens à vous rassurer de suite : avant même que la détox ne devienne à la mode, vos déchets ou toxines ne s’accumulaient pas ainsi dans votre organisme. Ils n’étaient pas emprisonnés en vous ad vitam eternam. En effet, la nature est bien faite : vos reins et votre foie ont notamment pour fonction d’éliminer ces déchets de votre corps. Toutefois, parfois, ils ont du mal à tout éliminer et les toxines finissent par s’accumuler dans vos cellules. Ces dernières deviennent moins fringantes, d’où la survenue éventuelle des désagréments cités précédemment.

Pour éviter que cela ne se produise, la détox vient à votre secours. La cure de détox consiste à : supprimer les éléments toxiques, à manger plus sainement et moins, exercer une activité physique, boire beaucoup d’eau pour drainer votre organisme, consommer régulièrement des tisanes dépuratives.

Les cures sont nombreuses et variées. Il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez, par exemple, ne plus consommer de sucre ou de café ou de viande du tout, ne manger que des légumes, ne boire que du bouillon de légumes, ne manger que des fruits, faire des jeûnes plus ou moins longs, etc.

En citant ces différentes sortes de cures, je tique déjà. En effet, ne plus boire de café, çà passe encore et cela n’a rien de grave. Par contre, toutes les autres cures me paraissent assez dangereuses à partir du moment où la cure est prolongée. Ce type de régimes restrictifs où des aliments sont complètement éliminés engendre automatiquement un déséquilibre alimentaire et des carences dont les conséquences peuvent être dramatiques. Et, je ne parle pas du jeûne, très à la mode en ce moment, qui a pour effet de fatiguer l’organisme et de produire… des toxines !

Les adeptes de la détox me traiteront peut-être de rabat-joie. Mais, je préfère mettre immédiatement en garde les individus tentés par la détox. Cette dernière peut-être dangereuse si elle n’est pas accompagnée par des spécialistes, si elle est faites à la légère, si elle est prolongée, si elle s’effectue trop souvent. En outre, elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants, aux personnes souffrantes de troubles alimentaires, de diabète ou de problèmes rénaux.

En plus, je ne suis pas certaine qu’une simple cure de détox, de quelques jours, vous débarrassera définitivement de tous vos déchets. Ne serait-il pas préférable que vous évitiez d’accumuler les toxines en ne buvant pas d’alcool, en ne fumant pas, en évitant d’ingurgiter des pesticides grâce aux produits bios, en évitant de manger trop gras ou trop sucré, en prenant du temps pour vous, en étant plus zen, en dormant plus, etc. ?

Bref, moi, ma cure de détox, je la fais tous les jours en vivant une vie calme et sereine et en mangeant tout simplement plus sainement et de façon plus équilibrée. Je consomme également des aliments-santé qui protègent mon organisme contre toute sorte d’agressions.
Si vous voulez savoir quels sont ces aliments et apprendre à faire comme moi, cliquez ici : http://url-ok.com/3d9f0a

29/12/2008

Mais c’est quoi, être zen ?

Voici un extrait du livre de Katy Gawelik "Soyez le pilote de votre vie" :

"Etre zen doit devenir pour vous un véritable état d’esprit.

Mais c’est quoi, être zen ?

C’est avoir l’esprit libéré de toutes contraintes. C’est vivre dans le calme et la sérénité. C’est apprécier le moment présent et vivre pleinement ce dernier. Par exemple, si vous mangez, vous devez vous concentrer sur cet acte : vos gestes, le goût des aliments, leur odeur, votre mastication, etc. Si vous vous promenez, vous devez ressentir la nature, écouter le chant des oiseaux, sentir les odeurs, etc.
En procédant de cette façon, vous éviterez d’être assailli par des tas de pensées négatives, qui vous minent et qui empoisonnent votre vie.

Etre zen est un apprentissage de tous les jours. Vous n’y arriverez que progressivement et avec une grande force de volonté. Normalement, au bout de quelques semaines, vous devriez parvenir à arrêter ces mauvaises pensées qui gâchent votre vie à longueur de journée.

La pratique de la « zenitude » aidera votre esprit à prendre du repos, à se calmer, à avoir des moments de réelle détente, à se régénérer. Vous pourrez ainsi prendre le stress à bras le corps et l’éliminer de votre vie. Vous ressentirez très vite un bien-être général et vous pourrez pratiquer un plus grand nombre d’activités, travailler mieux et plus vite."



Retrouvez cet ouvrage en entier, en cliquant ici : http://url-ok.com/1fd89e

06/12/2008

Attention ! Le stress a des effets sur votre glycémie

Vous me direz quel est le rapport entre le stress et la glycémie ?
Hé bien, contrairement à ce que vous pouvez penser, stress et glycémie sont liés. En effet, en période de stress, il peut arriver que le taux de glycémie dans votre sang évolue profondément et augmente chez les personnes sujettes au diabète. Vous pouvez être ainsi hyperglycémique, c’est-à-dire avoir du diabète ou l’augmenter, ou hypoglycémique, c’est-à-dire avoir moins de glucose dans le sang, ce qui peut provoquer des malaises.

Ce sont des recherches effectuées dans le milieu du travail qui ont abouties à cette conclusion. Notamment une étude sur le burn out (un état de stress extrême au travail) qui a montré que le risque d’avoir du diabète de type 2 était multiplié par 2 (Sources : e-santé).
En fait, il n’y a rien de vraiment surprenant dans cette corrélation. En effet, le stress provoque diverses pathologies, comme la fatigue, l’insomnie, les problèmes de bouche sèche, l’anxiété, les obsessions, l’agressivité, la déprime, l’irritabilité, les problèmes sexuels, les pertes de mémoire, etc.

Comme vous le voyez le stress agit à la fois sur votre physique et votre moral. Il interagit sur votre métabolisme et il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il agisse sur votre taux de glycémie. L’explication scientifique (pas encore prouvée totalement) la plus plausible est la suivante : le stress entraîne une libération d’insuline nécessaire pour réguler le taux de diabète ou une décharge d’hormones comme l’adrénaline, le cortisol ou l’hormone de croissance qui ont la particularité d’augmenter le taux de glucose dans le foie, d’où l’augmentation du diabète dans votre sang. Pour ce qui est de l’effet hypoglycémiant du stress, il serait dû au ralentissement du passage du contenu de l’estomac dans vos intestins : c’est comme si vous n’aviez pas mangé, donc le glucose circule plus difficilement dans votre sang.

Ainsi, si vous ne voulez pas courir le risque d’avoir du diabète, il paraît salutaire d’essayer de combattre votre stress. En effet, si vous n’agissez pas, vous risquez d’entrer dans un cercle vicieux dont il vous sera très difficile de sortir. Je m’explique : le stress engendre du diabète et le diabète engendre du stress et ainsi de suite. En effet, quand vous êtes diabétique, vous vous inquiétez, vous devez suivre un traitement, vous surveiller constamment, modifier vos habitudes de vie, bref, vous ajoutez du stress à votre stress.

Je sais, ce n’est pas facile de combattre le stress, surtout dans notre monde om tout va vite, où on doit faire plusieurs choses à la fois, où l’avenir nous angoisse. Mais, il existe des moyens d’adopter la zen attitude.

D’abord, il faut que vous preniez conscience que vous êtes stressé. Cela paraît évident mais c’est essentiel pour que vous sachiez précisément quoi combattre. Ainsi, si vous êtes sans arrêt fatigué, si vous êtes irritable, si vous être agressif, si vous êtes angoissé, déprimé ou si vous commencez à avoir des tocs, ces manifestations sont certainement dû au stress. Dans ce cas-là, prenez-vous en main et changer votre façon de vivre et de penser. C’est en apprenant à gérer votre stress que vous pourrez diminuer votre diabète.

Pensez à vous relaxer, à prendre du temps pour vous, à méditer. Pour ce faire, apprenez à gagner du temps. Ne vous lamentez pas sans arrêt sur votre sort. Ne faites pas des montagnes de petits problèmes qui peuvent se régler très rapidement. Soyez positif. Souriez. Pensez à vivre le moment présent. Ne vous focalisez pas sur le passé et sur l’avenir. Cherchez à rencontrer du monde et à exercer des activités créatives ou sportives. Faites-vous aider par des professionnels si vous ne parvenez pas à vous en sortir seul. Prenez un bon bain le soir avec des huiles essentielles. Faites-vous masser régulièrement. Pensez à vous.

Et surtout, pour finir, pensez à faire analyser votre taux de glycémie dans le sang en période de stress. Si le diabète est pris à temps, cela vous évitera bien des désagréments. Un diabète mal soigné est extrêmement dangereux pour votre santé !


La Méditation peut-être un moyen simple et rapide de destresser, pour en savoir plus, cliquez ici : http://url-ok.com/2127dd

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique